Rraouhhh!C'est louche

Cat. Nr.:ROREC049
Release date:2017-03-08
Label:Rockerill Records / Kinky Star Records / 666 La Chasse / La Face Cachée
Available formats:
Details:

C'est Louche !

Voici le nouveau disque de RRAOUHHH! , groupe bruxellois Electro Synth Sludge Wave.

C'est Louche est un album 4 Titres enregistré à Metz, Dance Music sur des claviers analogiques et électro-acoustique, le tout avec une grosse dose de Fuzz, des amplis, du 120 BPM et du chant.  

Ce second opus laisse un peu de coté le psychédélisme du premier album pour des sons plus lourds, plus proches des guitares électriques, Sludge et Groovy…
 


Tracklist:
  1. Camping
  2. Piss Under The Rainbow
  3. La Femme Mystère
  4. La Prise
About:View Press Releases
  • PRESS RELEASE
  • Putain, c’est louche ! Qu’est ce qui fait que tu reviens à une plaque sans vraiment t’en rendre compte ? La pochette avec un type motorisé en calbut qui a l’air de se foute de la tronche d’une adepte du tennis envoyée ad patres sous la carlingue d’une voiture de sport improbable ? Ben non, ben non. C’est la zique évidemment. La zique, uniquement. Même si elle est le reflet de l’image qui l’emballe. Décalée, graisseuse, jouant de l’essieu et de l’arbre à cames.

    C’est louche, donc, de commencer avec un morceau qui s’appelle camping. C’est du nomade en mode butagaz et sac de couchage avant d’aller pisser sous l’arc-en-ciel en mode lutin libidineux à la recherche de son chaudron rempli de bielles en or. Et puis aussi de découvrir la femme mystère et d’effectuer une prise au bout d’une demi-heure de délire intégral.

    C’est louche. T’as toujours pas décrit la musique ! Peut-être parce que ça se décrit pas. C’est comme ça. C’est un peu comme quand ta voiture part en carton, un soir de poisse. Tu vois ta vie repasser devant tes yeux effarés. T’as pas de mots. Juste une urgence. Et là, c’est du son, du lourd. Qui se décline de façon basse et synthétique. Du groove de la dernière chance. Un disco métal à moteur V12 trafiqué. Un punk funk désespéré de fosse à vidange.

    C’est louche. Avec ça, t’as rien dit, mais t’as tout dit. Cet album, on veut pas savoir à quoi il carbure, mais putain, qu’est-ce que ça roule ! Au point de ratiboiser les reines du smash et des orgasmes de cours de tennis. Tu cherches les points de comparaison ? Tu cales en première. Ils disent : « c’est du new disco wave ». Ah ouais ? C’est ça, et pourquoi pas exportable au Japon et au Pérou ? Ah bon, c’est en cours ? Et sous la bagnole, alors, des lamas et des yakuzas ?

    En fait, ce qui fait que tu reviens à une plaque, c’est quand tu n’arrives pas à obtenir des réponses à tes questions. Et là, avec Rraouhhh, t’es servi ! Déjà, combien de « R », combien de « H » ? 

    Dirk Weis (Rockerill Records)